Jamaica Skate Culture ou la culture skate en Jamaïque

2021-03-05T17:56:47+02:00 lundi 19 octobre 2020|
AbcSkate-Jamaica-Skate-Culture

Ce projet a été créé par Rémy Walter et est financé par le club Paris Skate Culture. Son objectif promouvoir la pratique du skate en Jamaïque, là où encore aujourd’hui les morts par armes à feu font plus de dégâts que le Covid (1300 en 2020). Un fléau qui touche beaucoup de jeunes. Pour cela, l’association de skateboard parisienne a créé la fondation Jamaica Skate Culture enregistrée en Aout 2020 par les autorités Jamaïcaines. Les 2 autres directeurs de la fondation sont des Jamaïcaines, Kimberly Harris de Portland et Kayla Wheeler une skateboardeuse de Spanish Town. Il s’agit de créer une plateforme locale pour aider tout projet qui concerne le skate et l’éducation sur l’île et dans les Caraïbes.

L’histoire de Jamaica Skate Culture

Rémy Walter le créateur de Paris Skate Culture est celui qui anime ‘Jamaica Skate Culture’. Le but de cette fondation, promouvoir le skateboard ainsi que le BMX et le surf. Trois nouvelles disciplines Olympiques, trois nouvelles options pour la jeunesse de Jamaïque. À travers ces activités, la fondation espère occuper les jeunes et rendre ces sports accessibles au plus grand nombre. Sur le long terme, ils espèrent créer plus de skateparks et faire diminuer la délinquance juvénile grâce à l’outil social qu’est le skateboard et aussi faire émerger de nouveaux talents vers le haut niveau, permettre la création d’emplois, ou l’opportunité pour certains jeunes passionnés de créer leur propre entreprise ou leur club.

Pourquoi la Jamaique ? Ce n’est pas un hasard s’il a choisi cette destination pour s’investir avec son club.

Rémy est arrivé sur l’île en 1980 pour la musique avec le producteur de Bob, Chris Blackwell et Jacob Miller. Il a donc tissé des liens forts avec cette culture depuis l’adolescence et aujourd’hui c’est une façon pour lui de réunir ses trois passions : la Jamaïque, la musique, le skateboard… Et pour Paris Skate Culture de tenir sa promesse de développer le skate au niveau International.

AbcSkate-Jamaica-Skate-Culture

Kingston and Bull Bay « SK876 » skateboarders

AbcSkate-Jamaica-Skate-Culture

Photo : Le DIY original GULLY by SK876

La mise en place du projet

Il n’existait aucun vrai skatepark en Jamaïque jusqu’en Octobre 2019. Le premier objectif était donc d’aider à la création des premiers skateparks.

Et pour les skaters plus talentueux de s’entraîner pour les Jeux Olympiques d’été 2021 Tokyo, 2024 à Paris et 2028 à LA. Le projet s’engage sur trois Olympiades.

Les objectifs de Jamaica Skate Culture

  • Construire des skateparks. Trouvez des fonds et des solutions pour les entretenir et qu’ils deviennent financièrement indépendants.
  • Promouvoir le skate au travers d’événement, contest, initiation, démonstrations dans les villes et les campagnes.
  • Permettre l’éclosion des clubs, des écoles de skate, interagir avec les écoles locales et révéler les talents de demain
  • La préparation haut niveau pour les meilleurs Jamaïcains avec des pros Européens et Américains en vue des JO
  • Former des profs, créer un système de diplôme pour plus de sécurité comme en France
  • Amener des pros pour enseigner aux jeunes talents, comme Benjamin Garcia qui est déjà venu deux fois
  • Rendre accessible le matériel aux jeunes les plus démunis. Avoir du matos à bas prix sur l’île
  • Créer de la mixité sociale, utiliser l’outil social skateboard : prévention et éducation (retour à l’école / programme « eduskateme »)

Les progrès de Jamaica Skate Culture

Depuis que Rémy Walter est revenu en Jamaïque en Mars 2019 avec Benjamin Garcia après le Tampa Pro, ils ont aidé trois projets de skateparks à voir le jour :

1/ Kingston – UWI Avril Mai 2019 – Ce fut la première construction professionnelle d’un skatepark en Jamaïque. Un bowl en béton réaliser à la demande des étudiants de l’université de UWI, (association Ignite Xtrem sports). Rémy a fait appel à des deux experts un russe et un Américain et il a trouvé un sponsor l’entreprise VINCI Jamaica qui a fourni, une équipe et tout le matériel de construction nécessaire. Malheureusement au moment de projeter le béton, l’université a fait machine arrière et a suspendu le projet pour des raisons purement administratives. À suivre. https://paris-skate-culture.org/building-skatepark-in-jamaica-uwi-bowl/

2/ Boston Bay Septembre Octobre 2019, c’est un grand bowl, fut donc le premier skatepark construit par l’ONG « WONDERS AROUND THE WORLD ». La fondation est sur place et organise initiation et apporte du matériel à bas prix pour les pratiquants. Rémy a accepté le rôle de directeur des sports pour la fondation BBCC qui s’occupent des jeunes de Boston Bay.

3/ Bull bay Mars Avril 2020 en plein covid, construit par les volontaires de « Concrete Jungle foundation » en avril 2020, le park plus street possède une mini rampe, un petit bowl central et une aire de street circulaire.

C’est le Freedom skatepark. Paris Skate Culture qui finance le projet JAMAICA SKATE CULTURE a donné ainsi que leur partenaire Léchoppe un budget en cash et en matériel de plus de 25000 Euros… Rémy fait partie du comité de la « Freedom skatepark fondation » au quotidien et continue d’envoyer du matériel et participer aux améliorations du skatepark et du youth center. 

 

D’autres projets sont en cours pour Port Antonio, Montego Bay, ou Ocho Rios… Vous pourrez y participer à travers les récoltes de fonds qui seront organisées. Vous pouvez aussi leur envoyer du matériel même d’occasion pour les jeunes qui n’ont pas les moyens. (Voir avec Léchoppe qui peut organiser les envois groupés).
D’ailleurs, il n’y a qu’un Skateshop sur l’île. Une fois les skateparks construits il faut aussi avoir le matériel qui permet de les utiliser, c’est mieux !

Vous pouvez envoyer vos dons, en cash ou en matos à la fondation si vous croyez en ce projet. Vous pouvez les suivre sur Insta @jamaicaskateculture ou sur leur site : https://jamaica-skate-culture.org.jm
Pour les contacter foundation@jamaica-skate-culture.org.jm

AbcSkate-Jamaica-Skate-Culture

Freedom skatepark – Bull Bay by Concrete Jungle foundation

Organisation d’un contest historique

Le 8 mars 2020 PSC a organisé l’événement qui a réuni le plus de skateboarders en Jamaïque à ce jour. Dans le premier skatepark en béton de Jamaïque, à Boston Bay. PSC a mis à disposition un bus au départ de Bull Bay qui a permis à 60 riders de skate de participer à cet événement. Il a eu lieu une semaine avant la crise du Covid et pendant la construction du skatepark de Bull Bay. De nombreux volontaires du chantier ont été du voyage.

Les locaux se sont déplacés pour venir voir l’événement qui a regroupé près de 100 riders. Il y avait également des champions membres de l’association SK876 et des pros comme Benjamin Garcia ou Evan Mock. 

Pendant cette journée, il y a eu des démonstrations, de l’initiation, best tricks, game of skate, et également de nombreux lots à gagner offert par Tampa skatepark et Léchoppe skateshop.

Beaucoup de skateurs partagent la vision de Jamaica Skate Culture. Leur projet commun est de développer le skate en Jamaïque et de permettre à un maximum d’enfants de rouler. En tant que skateurs pros, ils peuvent également s’y rendre pour donner des cours et transmettre leur savoir.

Parmi eux on compte Benjamin Garcia qui s’y est rendu en 2019 et 2020. Il y a découvert le premier skatepark à Boston et a fait une démonstration très appréciée. Il est très engagé dans ce projet.

Evan Mock est également fait une démo impressionnante.
Rémy Walter fondateur de JSC vit sur place depuis 2019.

Elishama Beckford, skateur Jamaican et surfeur pro pour Hurley, compte désormais près de 24 millions d’abonnés sur son compte instagram. Il a créé avec son ami Ivah Wilmot le Club « SK876 » et construit le Gully DIY skatepark à Wickie Wackie.

D’autre projet d’entraide comme le Thank You Skate Co

Il existe d’autres projets notamment la marque  Thank You Skate Co qui a créé une board « One love » et reverse les bénéfices de ses ventes pour les skateparks en Jamaïque.

Torey Pudwill et Daewon Song sont les deux skateurs qui ont mis en place cette initiative. La marque et les associations Flipping Youth Foundation et Concrete Jungle Foudation se rallient ensuite sur un objectif commun les skateparks.

Vous avez aimé cet article ?! Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Merci de nous laisser un commentaire sur cet article juste ci-dessous !

One Comment

  1. […] projet similaire a également vu le jour en Jamaïque grâce à l’association Jamaica Skate Culture. Grâce à cette association, trois skateparks ont […]

Leave A Comment