Rap : grandir avec le skate

Le skate est un sport très présent dans l’imaginaire collectif du rap, notamment dans le rap New-yorkais ou de la West Coast qui a vu se développer la pratique de la glisse urbaine grâce aux surfeurs. Aux Etats-Unis la culture skate s’est très vite développée et dans les années 90 elle avait déjà séduit un grand nombre de personnes. Il est donc normal qu’on retrouve des chansons sur ce thème.

Lupe Fiasco est un rappeur né en 1982 et qui a donc vécue son adolescence dans les 90’s. Il était fortement influencé par le courant hip-hop qui a amené le rap, le graff ou encore le skate dans l’imaginaire commun. Ayant grandit avec cette passion, il est normal qu’on trouve un morceau racontant une histoire sur ce thème.

Ce morceau et son clip sont sortis en 2006. Le morceau retrace les différentes étapes de la vie d’un skateur à cette époque (skateur qui est probablement Lupe Fiasco lui-même). Il y a d’ailleurs une dédicace à tous ceux qui l’ont entourés et accompagnés dans sa vie, un morceau très sincère donc. La première phase retrace le début du skate dans la vie de la personne, à l’âge de 6 ans. Une première board, des premiers tricks, notamment une référence au feeling procuré par le premier kickflip replaqué.

Tout au long du morceau on retrouve des personnes qui se dressent face à ce sport, que ce soit les voisins qui ne veulent pas du bruit ou la police, des situations encore très classiques. On passe aussi dans les relations du rappeur qui sont spéciales avec les jeunes du quartier le regardant de travers ou encore que le fait d’être en couple ne lui convient pas forcément : « J’ai déjà une relation avec les aerials et les varials« .

En outre, on a un morceau vrai, touchant, sur la vision que peut apporter le skateboard dans la vie d’un jeune qui grandit et donc dans les choix qu’il fait dans sa vie rythmée par les « kick push » pour se déplacer sur sa board. De plus le clip est de bonne qualité pour l’époque, avec des effets visuels intéressant.

Cette page a été vu 24 fois, si tu aimes,

partages cet article :

Auteur de l’article : Clément Leuchtmann

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code CAPTCHA (OBLIGATOIRE) : Merci d’effectuer l’opération ci-dessous avant de publier votre commentaire (mesure anti-spam) : * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.